myban-area myban-area myban-area myban-area
myban-area myban-area myban-area myban-area

Vous envisagez vous marier, nous vous encourageons. Vous souhaitez que ce jour soit inoubliable et à la hauteur de vos espérances mais vous ne disposez pas d’un budget conséquent car très souvent, mariage rime avec dépenses. Alors, est-il possible d’organiser son mariage au Gabon avec un budget limité ? C’est possible grâce à nos astuces, suivez les règles et vous verrez qu’il y a effectivement des choses sur lesquelles on peut faire l’impasse si on les considère comme superflus.

RÈGLE N°1 : Si vous respectez cette règle, vous aurez réussi votre mariage avant de l’avoir commencé parce que cette précaution vous évitera le stress et tout ce qui en découle. N’annoncez votre mariage que si vous êtes prêts à 75% ainsi vous aurez plus d’assurance pour l’organisation et le succès de celui-ci.

RÈGLE N°2 : Préparez votre mariage à l’insu de tout le monde  et longtemps à  l’avance pour prendre le temps de se constituer une épargne suffisante, rassembler différents articles liés à l’évènement et dénicher  les « bonnes affaires ». Cela vous permettra de préparer sereinement votre mariage.

RÈGLE N°2 BIS : Sachez surtout que c’est vous qui organisez votre mariage et pas les autres ; votre famille, vos amis…. Les contributions financière ou en nature seront la bienvenue mais ne comptez surtout pas dessus.

RÈGLE N°3 : Choisissez votre date de mariage hors « saison de mariage » soit de février à mai et d’octobre à novembre. Vous réaliserez des économies notamment sur le budget de la salle de fête.

RÈGLE N°4 : Limitez le nombre de convives pour la soirée. Pour le mariage à la coutume il est impossible de définir un nombre exact d’invités mais pour le mariage civil c’est vous qui décidez.

RÈGLE N°4 BIS : Ne conviez pas tout le monde à votre soirée de mariage si vous n’en avez pas les moyens. Vouloir faire plaisir aux autres est une chose mais pouvoir le faire en est une autre. Se sont ces mêmes personnes qui vous critiqueront en cas de hic.

RÈGLE N°5 : Rencontrer plusieurs prestataires (2 ou 3) pour comparer le produit, le service, la qualité et enfin le prix (faire jouer la concurrence et ne pas hésiter à négocier). Ne pas se fier au premier prestataire, discutez de vos recherches autour de vous parce que quelqu’un pourrait vous conseiller un prestataire qui vous convienne.

RÈGLE N°6 : Pour ne pas alourdir le budget « vêtements de cérémonie », ne prenez  ni  pages ni mages et demoiselles d’honneur. Si vous avez des enfants âgés entre 4 et 6 ans ils pourront assurer le rôle de remise des anneaux par exemple.

RÈGLE N°7 : Optez pour une organisation des deux ou trois cérémonies le même jour. C’est sans doute la version « speed » du mariage  mais c’est tout à fait gérable si on respecte le timing. Pour le mariage civil, les mariés et leurs invités se conforment  à l’heure fixée par la Mairie au risque de s’acquitter de pénalités mais, se sont les mariages coutumier et éventuellement religieux qui sont les plus exposés aux débordements. Ceci requiert donc une organisation rigoureuse et parfaite à la minute près. Vous pourrez faire des économies considérables en ayant un repas moins garni pour le mariage coutumier ou un cocktail expéditif car l’enchainement des évènements laisse peu de place au confort.

RÈGLE N°8 : Vous pouvez choisir d’organiser votre soirée de mariage chez un proche qui dispose d’une grande propriété, belle et spacieuse ou simplement dans un restaurant avec quelques invités. La première formule impliquera la location de matériels de cérémonies (tentes, tables, tréteaux,…) la seconde exigera une décoration sommaire  pour personnaliser les lieux et éventuellement une proposition de menu.

RÈGLE N°9 : Pour les boissons, choisissez un vin de table de qualité mais à bon prix, il en existe une grande variété et, rassurez-vous, ce n’est pas parce que un vin est cher qu’il est de bonne qualité. Faîtes de même pour les champagnes, en acheter cinq ou dix pour la mise en scène du gâteau de mariage et compléter avec des bouteilles de mousseux, cela vous reviendra beaucoup moins cher et vous réaliserez des économies importantes. Il existe aussi la possibilité de faire des cocktails maison et le fameux « Bayles » maison qui contentera certains invités.

RÈGLE N°10 : S’il y a quelques personnes « CRÉDIBLES» sur lesquelles vous pouvez compter pour certaines tâches notamment la décoration, la préparation du menu de mariage, n’hésitez pas mais,  assurez vous qu’elles ont bien compris les enjeux de leurs interventions, que vous leur faîtes confiance et surtout, prévoyez une enveloppe pour les encourager. Vous paierez sans doute moins cher votre tante ou votre sœur plutôt qu’un prestataire.

Si vous tenez à vous changer au cours de la soirée, confectionner une robe splendide avec le pagne de votre mari de telle sorte que vous la reportiez le soir.

RÈGLE N°11 : Il existe à présent plusieurs solutions pour avoir une robe de mariée parmi lesquelles, la location. En effet, si le tarif et les conditions  de location sont intéressantes  par rapport à l’achat de la robe de mariée, privilégiez cette option. Non seulement cela vous coûtera moins cher mais surtout, après l’avoir porté quatre heures vous n’aurez pas le problème d’encombrement. Vous pouvez également acheter un vêtement (robe, ensemble,…) de couleur blanche qui fera office de tenue blanche de mariée.

RÈGLE N°12 : Les clichés de mariage sont de nos jours chers payés alors, pour immortaliser  ces instants uniques, définissez un nombre limite de photos pour lesquelles vous paierez un forfait ou au tarif unitaire. Le photographe ne prendra que les moments clés comme l’arrivée de la mariée et de son futur époux, l’échange des alliances, les différentes sorties du mariage coutumier, l’entrée du gâteau de mariage, l’ouverture du bal, …

RÈGLE N°13 : La réussite de votre soirée peut être garantie sans prestataires supplémentaires ; comédiens, interprètes chanteurs, groupe de danse,…le maître de cérémonie et le DJ peuvent correctement assurer l’ambiance.

RÈGLE N°14 : D’un commun accord entre les familles, organisez le dépôt de la femme au terme de la cérémonie de mariage coutumier. Cela évitera de prévoir un budget additionnel.

RÈGLE N°15 : Réalisez des économies en empruntant auprès d’amis ou de la famille une voiture pour le transport des mariés. Misez sur la décoration et surtout demandez à un proche de vous conduire prudemment afin que la restitution du véhicule se fasse dans de bonnes conditions.

RÈGLE N°16 : Pour le mariage traditionnel, la mariée peut prévoir deux « sorties » uniquement. La première avec le pagne de sa famille et la seconde sortie avec celui de sa belle famille. De même, pour la coiffure et le maquillage.

Quelques astuces pour réduire votre budget de mariage
8 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *