myban-area myban-area myban-area myban-area
myban-area myban-area myban-area myban-area

La volonté pour un homme et une femme de s’unir est une préoccupation humaine et légitime fondée sur les sentiments partagés et le désir de former une famille. En fonction des valeurs morales et des ressources financières, les couples choisissent de célébrer le mariage civil pour les garanties légales qu’il implique, le mariage coutumier pour la conformitéàla tradition et le mariage religieux pour l’expression de la foi chrétienne àtoutes les étapes de la vie. Le mariage religieux est l’union entre un homme et une femme qui s’effectue dans le cadre d’une religion.

Le mariage est un acte consacrépar Dieu, c’est une Institution divine car d’un bout àl’autre, l’Ecriture parle de mariage et de son «mystère », de son institution et du sens que Dieu lui a donné, de son origine et de sa fin, de ses réalisations diverses tout au long de l’histoire du salut, de ses difficultés issues du péchéet de son renouvellement «dans le Seigneur »(1Co 7, 39), dans l’alliance du Christ et de l’Eglise.

Le premier signe de Jésus opéréàla demande de sa mère est le changement de l’eau en vin lors d’une fête de mariage (Noces de Cana Jean 2, 1-11).

La force et la grâce venant de Dieu, qu’il soit catholique ou protestant, l’union matrimoniale de l’homme et de la femme est indissoluble. Par le mariage, ils deviennent «une seule chair »(Matthieu 19,6).

Parfois, après le mariage coutumier et civil, les couples chrétiens, pratiquant s ou non, célèbrent leur mariage àl’église. Selon les religions, les démarches sont différentes.

Mariage catholique
Mariage protestant